LaPIJ, laboratoire des pratiques journalistiques

Laboratoire des pratiques et des identités journalistiques

CAMILLE (Centre d’archives sur les médias et l’information, ULB-KBR)

Un centre de recherche et d’archives numériques (ULB-KBR) consacré à l’histoire du journalisme en Belgique

Créé en 2020, CAMILLE (Centre d’archives sur les médias et l’information, ULB-KBR) assure deux missions majeures. D’abord, il entend proposer une plateforme numérique aux personnes intéressées par les archives de la presse belge et/ou par les archives des acteurs du journalisme et des médias belges. Ensuite, CAMILLE constitue un centre de recherche dédié à l’histoire du journalisme en Belgique. Il développe des projets de recherche en son sein et peut, par ailleurs, constituer un partenaire de projets en cours ou futurs, qu’ils soient individuels ou collectifs.

En collaboration avec le Digital Research Lab (KBR-UGent), CAMILLE ouvre la voie vers des études liées aux productions ou au secteur journalistiques belges qui explorent des corpus volumineux et mobilisent des outils relevant des humanités numériques. Le Centre est aussi ouvert à tous les chercheurs, quelles que soient leur discipline et leurs approches.

Afin de développer sa plateforme d’archives numériques consacrées à l’histoire du journalisme en Belgique, CAMILLE rassemble et à numérise des archives pertinentes, appuie les projets de numérisation de la presse belge au sein de KBR, favorise l’accès aux collections numériques et développe des outils de recherche.

Deux projets de recherche principaux sont actuellement menés au sein de CAMILLE :

  • la constitution d’une base de données des journalistes et des médias belges depuis 1830 ;
  • l’écriture d’une histoire du journalisme belge depuis la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours, à partir d’un point de vue spécifique : l’étude des discours critiques dont le journalisme a fait l’objet au cours de cette période.

Personne de contact

Antoine Jacquet (antoine.jacquet[at]ulb.be), responsable de CAMILLE et chercheur post-doctoral en journalisme à KBR et au LaPIJ (Laboratoire des pratiques et identités journalistiques, ReSIC, Université libre de Bruxelles).

Contexte institutionnel et membres permanents

CAMILLE est financé par Belspo via le programme FED-tWIN. Il repose sur une coopération à long terme entre KBR et l’Université libre de Bruxelles (ULB). Antoine Jacquet est le chercheur principal du projet, dont les promoteurs sont Marc D’Hoore (KBR) et Florence Le Cam (ULB).

Comité scientifique

Paul Aron (chercheur en littérature, F.R.S.-FNRS/ULB), Marc D’Hoore (conservateur de la Section des Journaux et Médias contemporains, KBR), Juliette De Maeyer (chercheuse en journalisme, Université de Montréal), Antoine Jacquet (chercheur en journalisme ULB-KBR), Irene Di Jorio (chercheuse en histoire des médias, ULB), Florence Le Cam (chercheuse en journalisme, ULB), Frédéric Lemmers (responsable du service de numérisation, KBR), Manon Libert (chercheuse en journalisme, UMONS-LaPIJ), Thuy-An Pham (service ICT, KBR), Pierre Van den Dungen (spécialiste de l’histoire de la presse belge, ULB) et Sophie Vandepontseele (directrice des Collections contemporaines, KBR).