Recherche sur le site


N°3. Humanitaires et journalistes à l’Est de la République démocratique du Congo

Ce troisième Carnet du LaPIJ s’intitule Humanitaires et journalistes à l’Est de la République démocratique du Congo. Une amitié négociée. Il présente une recherche conduite en 2016 par Marie Fierens, chercheuse au LaPIJ (ReSIC-ULB), dans le cadre d’une bourse postdoctorale de la Fondation Croix-Rouge française.

Ce Carnet questionne les relations que les acteurs humanitaires de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu située à l’Est de la République démocratique du Congo, entretiennent avec les journalistes congolais qui travaillent dans la ville. L’analyse de seize entretiens semi-directifs menés avec des humanitaires et des acteurs médiatiques alimente une réflexion relative à la façon dont ils interagissent.

Cette recherche détaille le contexte de leurs échanges, les objectifs qu’ils poursuivent, les moyens qu’ils déploient pour les atteindre ainsi que la façon dont ils évaluent leur collaboration. Plus globalement, elle souligne l’importance de tenir compte des perceptions que les uns nourrissent à l’égard des autres, en vue d’assurer l’effectivité de l’action portée par les organisations humanitaires.

Docteure en information et communication, Marie Fierens mène des recherches sur la profession de journaliste en République démocratique du Congo et en Côte d’Ivoire. Elle s’intéresse à son évolution depuis la colonisation jusqu’à nos jours, aux interdépendances qui lui donnent forme ainsi qu’aux acteurs qui participent à sa redéfinition constante.